ÉVÈNEMENTS

EXPOSITION RÉCENTE :

fullsizeoutput_41c

EXPOSITION AU SALON D’ART NOV 2019 DE CASTELSARRASIN SUIVIE D’UNE CONFÉRENCE

CONFÉRENCE EXPO:

La féminité, art de la préhistoire et d’aujourd’hui. Cette conférence aura lieu le dimanche 18 août 2019 à 16 h à LAPLUME

fullsizeoutput_3d4

 

EXPOSITION:

Poursuite de l’exposition au château d’AUBIAC et conférence prévue dans le même lieu le dimanche 17 février à 16 heures.

 

fullsizeoutput_3ab

 

fullsizeoutput_3ac

Performance lors du vernissage de l’exposition L’Avant et l’après Histoire, au château d’Aubiac, le 10 janvier 2019

 

 

 

fullsizeoutput_3a8

fullsizeoutput_3a6

Première exposition qui dévoilera une partie de mon travail sur l’art pariétal confrontée à une autre facette de ma création, l’abstraction lyrique. J’ai choisi un lieu qui reçoit souvent mes oeuvres sur ses murs, le restaurant l’AUBADE, à Agen.

fullsizeoutput_39b

 CONFÉRENCE:

Lors de cette prochaine conférence, il  sera question d’art et d’art de vivre; Je présenterai ma vision de l’origine de l’art en faisant des comparaisons avec l’art contemporain.

fullsizeoutput_223

fullsizeoutput_1e1

PROCHAIN STAGE LIÉ À L’ART THÉRAPIE :

fullsizeoutput_277

fullsizeoutput_3ab

remorig affiche

 

Pourquoi relier l’art-thérapie à l’art de la période dite paléolithique ?

Les raisons sont simples et à la fois très complexes. Il s’agit avant tout de retrouver l’origine de l’expressivité ancrée au plus profond de nous. Nous pourrions même parler de phylogénèse. Cet héritage imprimé dans nos gènes depuis le début de l’humanité fait partie intégrante de notre évolution temporelle, de manière individuelle et universelle. (Les propos de Pierre Soulage semblent illustrer quelque peu ma pensée « il n’y a jamais eu de progrès en art ». Nous ne faisons que reproduire les mêmes procédés.) Ainsi, retrouver les gestes simples de notre propre développement physique, pragmatique et intellectuel s’avère parfois essentiel pour apprendre à se connaître soi-même, à mieux communiquer avec autrui et par conséquent à oublier ses maux de tous les jours pour vivre l’instant hors du temps profane qui nous empêche parfois de savourer notre existence si précieuse même aujourd’hui au XXIème siècle. De fait, créer avec des moyens à l’aspect primitif ou primaire permettent de faire preuve d’inventivité, d’observer la nature avec plus d’attention, d’y puiser la matière de sa création, de ressentir ses éléments, ainsi que son corps agissant en plus grande harmonie avec celle-ci. On ne guérit jamais totalement de ses malaises, de ses troubles, de son hyper-sensibilité, on apprend seulement à les apprivoiser et à vivre en les acceptant pour mieux les gérer. L’expression artistique est un moyen de se libérer et de se décharger de toutes sortes de tensions et surtout de transformer son énergie ou encore son excitation négative en un élan positif, évolutif et constructif. C’est alors que le lâcher prise entre en jeu et apporte une libération émotionnelle.  Ce stage de paléothérapie est basé avant tout sur mes propres expériences sensitives que je tenterai de transmettre du 7 au 9 juillet en aidant les participants à œuvrer sans se soucier du regard d’autrui, mais en pensant avant tout à leur bien-être et à leur plaisir personnel afin de retrouver leur rayonnement intérieur.